Histoires drôles  > Humour

Cette histoire se passe dans un restaurant de Meaux (la capitale des jeux du même nom), entre un prêtre et sa soeur.

Cette histoire se passe dans un restaurant de Meaux (la capitale des jeux du même nom), entre un prêtre et sa soeur.
C’est l’hiver, et dehors, encore une fois, il fait un froid de canard.

Le prêtre à la soeur :

— «Tiens tu vois, LE foie ça s’écrit avec un E, alors que LA foi, ça s’écrit sans E.

Et tu vois, le foie avec des oeufs et bien c’est très bon, ma foi»

Sur ce, il ajoute en jetant un froid:

— «En reprends tu encore une fois ? … du foie ? … avec des oeufs ?

— «Ma foi, non !», dit la soeur, «Je crains d’avoir une crise de foi …»

— «Oh mais, dit le prêtre en ajoutant de l’huile sur le feu, tu ne risques pas une crise de foi, à cause du foie, mais à cause des oeufs.»

Moralité : Il n’est pas facile, pour une fois, pour un prêtre et sa soeur, d’éviter la crise de foie de Meaux (rue).

Réactions et Commentaires

Voir les 3 commentaires